Uncategorized

La santé de Mohamed IV inquiète

 

la santé du roi Mohammed VI inquiète. Lors de son discours du Trône fin juillet, qui a été prononcé avec une journée de retard, le souverain est apparu amaigri et très fatigué. Quand l’hymne national a retenti, tout le monde s’est aperçu que Mohammed VI appuyait deux doigts de sa main droite sur son bureau. Probablement pour ne pas perdre l’équilibre.

Pour son intervention télévisée du 20 août, le roi présentait le même visage harassé, les mêmes yeux exorbités. Des mots lui échappaient et à plusieurs reprises, il a dû s’y reprendre à deux fois pour terminer une phrase. Seule note positive, si les deux doigts salvateurs de sa main droite étaient là, toujours pointés vers le bureau, il n’a pas eu à s’en servir.

Selon le journaliste Ignacio Cembrero, le premier correspondant étranger à avoir interviewé Mohammed VI en 2005 (les journalistes marocains ne sont pas éligibles à cet honneur), le chef de l’État marocain a renoncé cette année à ses agréables vacances d’été dans le nord du Maroc.

Il serait, d’après Cembrero, reclus dans son palais de Fès depuis le mois de décembre 2020.

Ali Lmrabet
Ali Lmrabet est un journaliste marocain, ancien grand reporter au quotidien espagnol El Mundo, pour lequel il travaille toujours comme correspondant au Maghreb. Interdit d’exercer sa profession de journaliste par le pouvoir marocain, il collabore actuellement avec des médias espagnols. Vous pouvez le suivre sur Twitter : @alilmrabet

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page