Uncategorized

La rupture des relations avec le Maroc réouvre le débat: Les partis politiques servent-ils encore à quelque chose ?

Les partis politiques qui se respectent devraient saluer comme un seul homme la décision de l’Etat de rompre les relations diplomatiques avec l’indélicat et malveillant voisin de l’Ouest.
La classe politique, qui n’est que l’ombre d’elle-même, excepté les deux partis maisons, n’a pas applaudi des deux mains la décision algérienne.
La rupture des relations diplomatiques avec le Maroc, est une décision juste, digne et conforme à la volonté du peuple algérien.
Dans la nouvelle Algérie, il n’y a plus de place ni pour les compromissions ni pour les hésitations mortifères. C’est pourquoi, aujourd’hui, on consulte et on écoute attentivement, l’Algérie dans le monde.
Le silence de ces partis politiques sans troupes, qui se sont largement coupés du peuple, est une faute politique grave. Lorsqu’il s’agit de politique étrangère, seul l’union sacrée autour du président de la République, prime. Les partis dits démocratiques qui brillent par leur médiocrité et leur cécité politique viennent de sceller définitivement leur sort.
Quant aux partis islamistes qui préfèrent l’émirat à la République, sont toujours fascinés par les monarchies. Ces partis qui rêvent d’une confrérie maghrébine, ont toujours eu des relations privilégiés avec le Makhzen particulièrement durant la décennie noire. La rupture des relations diplomatiques avec un de leurs alliés, a eu l’effet d’une douche froide pour ces islamistes qui n’ont jamais abandonné leur projet du Grand émirat du Maghreb.

Tinhinen

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page