A LA UNEMAGHREB

Guerre au Sahara occidental: difficultés logistiques dans les rangs de l’armée marocaine

RABAT – Farid Boukas, chercheur, journaliste et ex-agent des services de renseignements marocains, a évoqué sur sa page Facebook une baisse de confiance et de sérénité au sein du commandement de l’armée marocaine après le déclenchement de la 2e guerre au Sahara occidental.

Il a parlé sur sa chaîne  »N24 » diffusée sur sa page facebook, du recrutement de 600 agents chargés de mener des campagnes, à travers les réseaux sociaux, de désinformation vis à vis de la cause sahraouie, à l’intérieur et à l’éxtérieur du Maroc

L’armée marocaine a transféré plusieurs de ses soldats blessés lors des affrontements militaires avec l’armée sahraouie vers les hôpitaux de Dakhla et de Smara occupées « dans la discrétion la plus totale sur leur état de santé »,  ajoute M. Boukas, citant des « sources fiables ».

Affirmant qu’il avait reçu des informations d’une source diplomatique étrangère, l’ancien agent des services de renseignements marocains a fait état par ailleurs de difficultés logistiques et d’organisation que rencontre le roi Mohamed VI.

Farid Boukas a également parlé de plusieurs cas de désertions et de désobéissance dans les casernes des territoires occupés voire même au Maroc », notamment « après la mise sur écoute de plusieurs officiers ».

M. Boukas a évoqué également le manque en termes de soldats déployés, de vêtements, de ravitaillement, d’armes et de munition ».

Il a également rappelé les pertes infligées aux forces marocaines par les l’armée sahraouie durant les 50 jours de cette guerre.

Il a évoqué, d’autre part, « l’oppression qu’il avait subie par les services de renseignements marocains ainsi que leurs campagnes menées contre lui sur les réseaux sociaux ».

source :aps

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page