A LA UNEMAGHREB

Agent Ahmed Al-Sharia: la coopération du renseignement marocain avec Israël l’a aidé à vaincre les Arabes en 1967

Ahmed Al-Shari, l’influent médiatique marocain et l’agent proche du chef du service de renseignement extérieur « Ladjid » Yassin Al-Mansouri, a révélé dans un article qu’il a publié dans le magazine « National Interest » sur la coopération du renseignement marocain avec Israël dans sa guerre contre les Arabes en 1967, qui a aidé Israël à vaincre Les Arabes sont le «revers».

Dans le même contexte, le journaliste et directeur de la publication marocain Ahmed Al-Sharai a également révélé que « cette coopération en matière de renseignement et de sécurité entre les deux parties a non seulement aidé Israël à se défendre et vaincre les Arabes dans la guerre de 1967, mais a également aidé le Maroc à gagner la guerre du Sahara après quelques années ».

Ahmed Al-Sharii considérait les visages et les clients les plus en vue du lobby Makhzani, qu’en tant que citoyen marocain qui a travaillé pendant des années pour rassembler juifs et musulmans, marocains et israéliens, il s’est senti « fier et reconnaissant » après que Trump a annoncé l’établissement de nouvelles relations diplomatiques entre le Maroc et Israël, malgré que de nombreux Marocains dénoncent la normalisation.

L’agent Ahmed Al-Sharii avait précédemment critiqué dans un article publié en août dernier dans le journal israélien « Jerusalem Post » les déclarations du Premier ministre marocain Saad Eddin El Othmani, qu’il a faites sur le site marocain le360.

A cet égard, a-t-il déclaré, « Othmani est le chef du parti islamiste Justice et Développement, proche du Hamas et ne pouvant pas parler au nom du Maroc en matière de politique étrangère. Constitutionnellement, la diplomatie et la sécurité nationale font partie des compétences du roi. »

Ahmed Al-Sharia, qui est également connu pour sa proximité avec les groupes de pression pro-israéliens de droite aux États-Unis d’Amérique, a organisé – selon le site Internet Lodisk – une réunion en septembre dernier avec un officier de l’armée israélienne dont le thème était la proposition de Kushner d’abandonner l’idée de revenir aux frontières de 1967, une présence symbolique indiquant Soutien officieux des puissantes autorités marocaines aux positions de l’Etat juif.

Cette nouvelle information révélée par l’un des agents de renseignements étrangers marocains, dont les noms figuraient dans les fuites de «Chris Coleman», confirme la validité des informations qui circulent depuis des années selon lesquelles il existe une coopération secrète entre le régime marocain et les services de renseignement israéliens, notamment dans la guerre du Sahara occidental , comme il le révèle. Ce régime était impliqué dans la trahison des Arabes et de la cause palestinienne.

source:https://elportaldiplomatico.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page