A LA UNEMAGHREB

Le rôle négatif de la France dans la question sahraouie complique la tâche de l’ONU

PARIS – Le représentant du Front Polisario en France, Mohamed Sidati a déclaré que le rôle « négatif » que joue la France dans le conflit au Sahara occidental complique la mise en oeuvre du plan de règlement de l’ONU, appelant le gouvernement français à faire preuve de « neutralité », indique un communiqué du Groupe d’étude sur le Sahara occidental.

S’exprimant lors d’une réunion sur les derniers développements à la suite de l’agression marocaine à El-Guerguerat, organisée mercredi par le Groupe, Mohamed Sidati, a déclaré que « si ce n’était le rôle négatif de la France dans le conflit du Sahara occidental, la question aurait été réglée, justement et pacifiquement, il y a belle lurette ».

Le diplomate sahraoui, a soutenu que « le parti pris du gouvernement français des thèses marocaines concernant la question du Sahara occidental n’a fait que compliquer la tâche de l’ONU », appelant le gouvernement français à saisir le contexte actuel afin de « s’acquitter d’un rôle autrement plus neutre et plus positif au Sahara occidental, un rôle qui sied à la France en tant que membre permanent du Conseil de sécurité ».

« La France a, en effet, les moyens de convaincre le Maroc pour qu’il retrouve la voie de la légalité Internationale et pour respecter le droit inaliénable du peuple Sahraoui à l’autodétermination », a-t-il ajouté, rappelant que le conflit au Sahara occidental demeure une question de décolonisation donc éligible à l’application de la résolution 1514 de l’ONU.

A cette occasion, le diplomate sahraoui a affirmé que des populations civiles sahraouies protestaient pacifiquement devant la brèche illégale d’El Gueguerat, lorsque les forces militaires marocaines ont mené leur agression et procédé à l’ouverture de trois nouvelles brèches pour étendre le mur au-delà, jusqu’à la frontière du Sahara occidental avec la Mauritanie en violation du cessez-le-feu signé par les deux parties en 1991 sous les auspices de l’ONU. Par une telle action, soutient-il, « le Maroc porte un coup dur aux efforts menés jusqu’ici par l’ONU au Sahara occidental ».

source:aps

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page