MAGHREBTUNISIE

Tunisie-Union africaine: Début de la mise en œuvre des sanctions

Le représentant tunisien à Addis-Abeba a été interdit de prendre la parole, le 19 novembre 2020, lors d’une réunion de l’Union africaine consacrée à l’étude de la situation en Ethiopie.

Le 18 novembre 2020, Le ministre tunisien des Affaires étrangères, Othman Jerandi, a révélé que l’Union africaine avait sanctionné la Tunisie, par la privation de la prise de parole pendant 6 mois, pour défaut de paiement des participations au titre de l’année 2020.

S’exprimant sur les raisons du non-paiement, le ministre des affaires étrangères a expliqué « Nous n’avons pas été en mesure de payer la contribution de l’année 2020, car le ministère des Finances n’a pas versé au département des Affaires étrangères les fonds complémentaires requis ».

Ainsi, la Tunisie, sera non seulement privée de de faire entendre sa voix, mais aussi, la coopération avec les pays membres sera affectée vu les répercussions de ce défaut de paiement sur la crédibilité et l’image de la Tunisie. Un coup dur pour notre pays, compte tenu des nombreuses opportunités économiques qu’offre le continent.

Il est à noter que la Tunisie n’a pas été le seul pays concerné par cette mesure. En effet, la même sanction a été infligée à 17 autres Etats africains, notamment le Nigéria, la Guinée équatoriale et le Mozambique.

source/tunisienumerique

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page