A LA UNEINTERNATIONAL

El-Guerguerat : La Mauritanie appelle à « la retenue » et à préserver le cessez-le-feu

NOUAKCHOTT – La Mauritanie suit avec « une grande préoccupation » la situation dans la zone d’El-Guerguerat, appelant à « la retenue » et la préservation du cessez-le-feu qui a été violé vendredi par l’armée marocaine par son  agression contre des manifestants civils sahraouis pacifiques, indique le ministère des Affaires étrangères, de la Coopération et des Mauritaniens à l’éxtérieur.

La Mauritanie appelle à « la retenue et à privilégier la voie de la sagesse et de la raison », a souligné le ministère dans un communiqué cité par l’agence mauritanienne d’information (AMI).

Aux premières heures de l’aube, le Maroc a mené une agression militaire dans la zone tampon d’ El Guerguerat en procédant à l’ouverture de trois nouvelles brèches illégales en violation de l’accord de cessez-le-feu signé en 1991 par les deux parties (Maroc et Front Polisario), sous l’égide de l’ONU.

« La Mauritanie exhorte tous les acteurs à préserver le cessez le feu et à rechercher une solution urgente et consensuelle de la crise, conformément aux mécanismes et modalités des Nations Unies, solution qui préserve les intérêts des parties et épargne la zone davantage de conflits », ajouté le ministère.

Le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, s’est dit « préoccupé par les conséquences possibles » de cette agression marocaine à El-Guerguerat.

« Le secrétaire général se déclare gravement préoccupé par les conséquences possibles des derniers développements au Sahara occidental », a déclaré Stéphane Dujarric, porte parole du SG de l’ONU, affirmant que le chef de l’ONU  « reste déterminé à faire tout son possible pour éviter l’effondrement du cessez-le-feu en place depuis le 6 septembre 1991.

source:aps

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page